Les cantoniers

#MAIS QUE FONT-ILS ?


Rencontre avec les cantonniers de Gemeaux.
"Mais où sont-ils donc, je ne les vois jamais ; depuis que je suis à Gemeaux, ils ne sont jamais passés dans ma rue."
Ils sont nombreux les gemelloises et gemellois à poser ces questions et les premiers retours d'Interactif le confirment - mais rassurez-vous, ce n'est pas l'unanimité heureusement - et d'autres remarques fusent, " il faudrait mieux nettoyer les treijes, mieux fleurir le village, créer des bacs à fleurs, reboucher les trous de la voirie, refaire l'enrobé, balayer les rues, aménager…"
Non, ne cherchez pas dans Gemeaux des personnes portant "bonnet ou chapeau orné d'une plaque de cuivre gravée d'une fleur de lys, et travaillant de six heures du matin à sept heures du soir sur la route et gaillardement faire 78 heures hebdomadaires... "
Les temps ont bien heureusement changé.


Dans cet article nous allons vous parler des cantonniers des temps modernes, de Sylvain, Tayeb et Mériadec, Agents techniques de Gemeaux.
Un matin pluvieux du mois d'août, nous les avons rencontrés, ils nous ont reçus dans le local technique de la SUM (Salle des fêtes où se situent l'atelier et l'entrepôt).
Devant un bon café chaud ils ont accepté de répondre à nos questions avec attention et bonne humeur. Jean-Louis Bernier, 4ème adjoint en charge du personnel technique et des travaux (bâtiments, espaces verts, voirie, logistique) comme tous les matins était présent pour le brief de la journée.


De gauche à droite : Mériadec Gay, Tayeb Berrahou, Jean-Louis Bernier, Sylvain Mansuy


Gem'info. Tout d'abord, que pensez-vous de Gemeaux ?
"Gemeaux est un beau village médiéval pour lequel nous avons envie de nous investir".


Gem'info. Qu'est-ce qui fait la difficulté de votre métier ?



"Gemeaux est l'un des villages les plus étendus de Côte-d'Or, et dispose de nombreuses routes communales et départementales ainsi que de chemins et treijes".

"Malgré les rénovations de nombreuses voiries (rue Lazare Carnot, rue du Pont aux chèvres, rue de l'abbé Gallix, ruelle Moreau, etc...) il reste encore de nombreuses voiries dont l'état est souvent défectueux ; les trous, les graviers, les écoulements d'eau boueuse sur la chaussée provenant des multiples ruelles ou des cours et jardins… font qu'il est difficile - voire quasi impossible - d'avoir un aspect fini de notre travail. Prenez l'exemple de la rue Lazare Carnot qui est toute neuve, lorsque nous intervenons, l'effet est garanti. Prenez aussi l'exemple de l'aménagement de la nouvelle aire située derrière la SUM et l'école et destinée à recevoir le terrain multisports et aménagements de loisir, le résultat de notre travail est très visible et cela nous encourage.

 



Les bâtiments et immeubles communaux (entre autres, l'école, la mairie, la SUM, l'ancienne poste…) nécessitent un entretien et des rénovations importantes et permanentes. Nous intervenons pour le gros oeuvre comme pour une simple fuite d'eau ou un problème électrique, bref, le travail est important et nous ne sommes pas trop de trois avec en plus l'aide de Jean-Louis Bernier pour assurer du mieux que nous le pouvons l'ensemble de ces tâches.



 

 


N
ous intervenons dans bien d'autres domaines, comme par exemple la destruction d'un nid de frelons, la taille des arbres (les platanes de l'allée du cimetière entre autres qui fût un gros chantier et pour lequel Marc Chautemps et Jean-Louis Bernier sont intervenus ), le jardin des souvenirs, la Charme, l'ouverture et la fermeture de l'église… ).

Enfin bref, nous faisons du mieux que nous le pouvons et sommes très attachés à Gemeaux malgré ces difficultés".

Jean-Louis Bernier "Il y a chez eux une profonde volonté de bien faire, un attachement réel à Gemeaux et s'ils ressentent parfois quelques frustrations dans l'exécution de leurs fonctions, cela n'entame en rien leur optimisme et leur investissement".

 

Gem'info : C'est vrai, Gemeaux souffre de la vétusté de sa voirie et doit valoriser son patrimoine, mais cela nécessite des moyens… de gros moyens même !
Nous aurons l'occasion dans les prochains numéros de Gem'infos de vous informer sur le projet ambitieux d'aménagement et de valorisation du centre du village (les halles, le terrain de football, le jardin public, l'ancienne école, l'aménagement de places de parking, la réflexion sur l'établissement d'une maison de retraite)…


Gem'info, question à Jean-Louis Bernier et Marc Chautemps.
Est-ce rentable pour la commune d'avoir 3 salariés par rapport aux coûts d'une sous-traitance ?
"En fait, le temps cumulé des trois salariés dépasse tout juste celui à plein temps de deux salariés.
D'autre part, deux salariés sont en emploi aidé. De façon plus générale, Gemeaux par rapport aux autres communes de même taille et population se situe dans la moyenne.
La compétence des salariés de la commune permet de réaliser de façon très professionnelle de nombreux travaux en régie, ce qui évite de faire appel à des entreprises pour effectuer ces travaux, dont les coûts seraient nettement supérieurs pour la commune".